top of page

Emilie

Emilie-70.jpg

La Première

Je pensais démarrer ces sessions avec des femmes que j’avais déjà côtoyées… et bien, non. C’est Emilie qui est arrivée la première. Emilie, que j’avais croisée sur un mariage, c’est vrai. Mais ça compte pas tellement. Emilie, qui a été si enthousiaste, si impliquée. Parce qu’elle voulait « renouer avec son corps ». 

 

Je voudrais vous parler de son courage. Parce qu’il lui en a fallu. Pour me parler de tout ce dont elle m’a parlé. Pour marcher pieds nus, pendant deux heures, dans les bois humides. Pour se mettre à nu. Au sens propre, comme au figuré. 

 

Je voudrais vous parler de son rire. Parce qu’on a beaucoup, beaucoup ri. Avant la séance, en la préparant. Et pendant. 

 

Je voudrais vous parler de sa force et de sa fragilité. 

 

Ces sessions me trottaient dans la tête depuis un moment mais honnêtement, je ne savais pas trop dans quoi je me lançais. Je crois qu’on a trouvé le chemin toutes les deux. On s’est guidée l’une et l’autre. C’était un grand saut dans le vide.

 

Loin de ce que j’avais pu imaginer, on a organisé la séance dans les bois, de façon très simple. Sans coiffure, sans maquillage, sans artifice, pour se retrouver face à l’essentiel. Et c’était parfait. 

 

J’ai encore du mal à mettre des mots sur cette belle expérience, chargée en émotion. Autant pour elle que pour moi.

Ses mots à elle :

 

« Une fois rentrée, je me suis douchée. J'avais froid. En sortant, j'étais épuisée, vidée, encore froid. Je me sentais bizarre. Le corps et la tête chamboulés. Et, en même temps je me sentais sereine, apaisée, reconnectée, en phase avec moi. 

(…)

Julie… je t'écris ce message et je suis en pleure… J'ai réussi à me dire « je suis jolie ». Merci. Je suis si heureuse d'avoir été la première. Si fière d'avoir eu le courage de me regarder.

(…)

J'espère que d'autres femmes pourront vivre ce que j'ai vécu. Merci infiniment pour ce joli moment, ces jolies photos. Tu sais mettre à l’aise. Jamais je n’aurai pensé me mettre à nue. Merci. »

 

• Emilie •

bottom of page